Le magnésium : un marché en forte croissance

L’utilisation du magnésium et de ses alliages, à l’échelle mondiale, a considérablement augmenté au cours des dernières années. La demande globale mondiale, tout secteur d’utilisation confondu, devrait augmenter d’environ 7 % par année au cours de la prochaine décennie (IMA; Future Market Insights).

  • Alliages d'aluminium
  • Moulages sous pression
  • Affinage du titane
  • Désulfuration de l'acier
  • Fonte nodulaire
  • Autres

Répartition estimée de la consommation des alliages de magnésium par application dans le monde

Source : Roskill, 2012

  • Pierre Fitzgibbon
    Le magnésium est en demande croissante à travers le monde, notamment dans les secteurs de l’automobile et de l’aérospatiale, car il contribue à l’allègement des véhicules. Il s’agit donc d’une ressource prisée pour sa légèreté et sur laquelle nous pourrons miser dans le cadre de notre stratégie d’électrification des transports. Le gouvernement du Québec est fier de donner une impulsion à Alliance Magnésium, une entreprise de technologies propres dont le projet est un exemple concret d’économie circulaire qui générera des retombées économiques importantes dans la MRC des Sources.
    Pierre Fitzgibbon
    Ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

L’utilisation accrue de ce métal mène à l’augmentation de sa production. Le tableau suivant démontre la forte augmentation de la production mondiale.

D’environ 300 000 tonnes en 2000, le marché actuel est passé à 1,2 million de tonnes.

Source : Clark & Maron 2019

Alliance-Magnesium-marche

Secteur automobile : une croissance fulgurante

La croissance prévue spécifiquement dans ce secteur pourrait atteindre 9,7 % par année, principalement en raison de mesures visant à réduire les émissions des véhicules en réduisant le poids.

Un rapport réalisé par United States Automotive Materials Partnership révèle que 250 livres de magnésium remplaceront 500 livres d’acier, et que 90 livres de magnésium remplaceront 130 livres d’aluminium, par véhicule, entraînant ainsi une réduction de poids de 15 %.

Les transports seront en effet les principales applications affectant la demande de magnésium. L’utilisation du magnésium dans les industries des transports croît parallèlement à la demande de véhicules économes en carburant.

La consommation de magnésium dans les alliages d’aluminium par région